CANYONING

 

Le canyoning : qu'est-ce que c'est ? Définition (d'après Wikipédia)

Le canyonisme1 ou canyoning est une activité de nature apparentée à la spéléologie, à la randonnée pédestre, à l'escalade et à l'alpinisme d'une part, et aux sports d'eaux vives d'autre part. Elle consiste à progresser dans le lit de cours d'eau dont le débit va de faible (parfois nul pour les « canyons secs ») à important, dans des portions où ceux-ci cheminent dans des gorges ou des ravins étroits, avec des cascades de hauteurs variées (de quelques mètres à 30, 50 voir 110 mètres ou plus).

La progression suit le lit du ruisseau et le sens d'écoulement de l'eau. Elle s'effectue principalement à pied, mais également à la nage ou en utilisant les techniques de progression sur corde en particulier la descente en rappel.
L’équipement nécessaire pour la pratique est composé au minimum d’une combinaison néoprène intégrale, de chaussures type rando, d’un baudrier muni d’une longe double et d’un descendeur, d’un casque de montagne pour l’équipement individuel et de cordes statiques, de mousqueton à vis, de dégaines, de descendeur supplémentaires, transporté dans des sacs perforés pour permettre l'évacuation rapide de l'eau. Les vivres et matériels craignant l’eau sont transportés dans un bidon étanche.
Le canyonisme ludique (en général un parcours avec peu ou pas de passages verticaux de grande hauteur), consistant en une succession de sauts et de toboggans, tel qu'il apparaît dans de nombreux reportages, ne représente qu'une partie de l'activité. Cette pratique est également commercial, lorsqu’elle est proposé par des professionnels de la montagne (DE Canyon, BE escalade, de spéléologie et guides de haute-montagne ou moyenne montagne) encadrant des pratiquants occasionnels dans des canyons présentant diverses caractéristiques : course de longueur moyenne à courte, accès facile, peu de marche dans le canyon, cadre esthétique (c'est ce type de canyon que nous proposons lors de nos sorties initiations). Des pratiquants réguliers et autonomes cherchent au contraire des sites plus difficiles (grandes verticales, succession de rappel en pleine paroi, relais suspendus, longues courses 8 à 12h, engagement important) et/ou moins parcourus. Certains, enfin, recherchent particulièrement l'aspect sauvage, et pratiquent alors le wild-boaring, où la motivation principale est l'exploration et non la difficulté technique.

Le canyoning dans notre club

Le canyoning a débuté dans notre club en 2007-2008, grâce à Fefe qui s'est formé lors d'un stage de l'EFC (école française de canyoning). Au départ, ce sport était pratiqué avec le matériel et les cordes de spéléo, puis petit à petit nous nous sommes équipé avec du matériel spécifique (sac de canyon, corde spécifique). En 2012, Guillaume s'est également formé à l'encadrement et à valider son diplôme d'initiateur canyon avec l'EFC. Petit à petit, le canyoning est passé d'une activité éphémère et estivale à une activité à part entière qui se pratique presque toute l'année. Récemment, nous avons investi dans des combinaisons néoprènes afin de pouvoir proposer  facilement des sorties découverte à nos adhérents.

Nos sorties en vidéo

 


Le canyoning autour de chez nous

Le massif calcaire du haut-jura offre un terrain jeu idéal pour découvrir le canyoning. La majorité des canyons se trouve dans un rayon de 20 km autour de St Claude.

 Parmi, les plus jolis et intéressants :
   - Coiserette, canyon par excellence, avec son bief de moins de 2 m de large à certains endroit : le plus joli et le plus complet du Jura (sortie initiation 2013)
   - Le Grosdar avec son rappel majestieux de 70m et sa partie aval plus accessible et ludique (sortie de mai 2013)

   





Nos derniers bilans


Nos dernières sorties 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire